fbpx

Les collecteurs de déchets pendant la pandémie du covid 19

Chaque année, ce sont plus de 2 milliards de tonnes de déchets qui sont produites. Les gouvernements locaux font alors tout leur possible pour garder leurs rues propres, mais ils ne sont pas les seuls. Les travailleurs informels jouent un rôle non négligeable dans la collecte des déchets. Ils représentent à eux seuls 80% des 19 à 24 millions de personnes travaillant dans ce secteur.

Ils collectent ainsi les déchets des décharges sauvages et espaces publics pour trouver des objets qui peuvent être réutilisés ou vendus, généralement par des intermédiaires, à des entreprises de recyclage. En Inde par exemple, les collecteurs de déchets contribuent chaque année à détourner plus de 40 millions de tonnes de déchets des décharges et à les recycler.

Comme la plupart des travailleurs, les collecteurs de déchets ont été durement affectés par la pandémie. Non seulement le prix des déchets qu’ils collectent a baisse et le prix du plastique de qualité a ainsi chuté de 66% dans l’économie de marché. Mais ils sont également confrontés aux dangers d’une contamination possible des produits qu’ils collectent.

 

RePurpose Global

Comment savons-nous tout cela ? Depuis 1 an déjà, nous travaillons avec RePurpose Global.   Ils sont une association spécialisée dans la collecte de déchets. Pour chaque produit que nous vendons, nous reversons un pourcentage de nos ventes afin de compenser l’empreinte plastique de nos emballages.

En cette période de pandémie, cela nous permet de nous assurer que tous les travailleurs de l’usine CARPE Inde sont munis de masque et gants, ainsi que de leur garantir les meilleures conditions de travail.

Nous sommes conscients que le plastique non recyclable de nos emballages n’est pas une solution idéale. Cependant, grâce à cet emballage léger, nous réduisons considérablement l’empreinte carbone du transport de nos produits. Leur empreinte plastique est ensuite compensée par la collecte de déchets. Nous nous assurons également de payer le même prix par kilo de plastique collecté, indépendamment du prix du marché. Un point qui est essentiel pour garantir aux travailleurs informels une source de revenus supérieure durant la pandémie.

Par ailleurs, nous souhaitons préciser que nous travaillons sans relâche pour améliorer l’empreinte écologique de nos emballages. Nous testons actuellement de nouvelles solutions. Et nous espérons vous proposer dès l’été 2021 une solution plus durable pour notre gamme de graines à cuire.

Ce site web utilise des cookies. Plus de détails sur Politique de cookies
Accepter et fermer